Sélectionner une page

En cette période de privation de liberté, nécessaire à la santé de la population générale, les émotions peuvent être intenses.

Si d’ordinaire elles s’auto-régulent d’elles-mêmes avec votre vie quotidienne, c’est que vous aviez trouvé votre équilibre nécessaire. Mais en ces temps extra-ordinaire, ces rituels ne peuvent peut-être plus se réaliser de la même façon et depuis c’est le drame.

Emotion Langage

Les émotions sont le langage du corps pour signaler un besoin

Reconnaître ses émotions 

Avez vous repéré l’émotion qui vous déborde ? Elle est un indice vers ce qui est important à respecter chez vous.

Est ce de la colère ?

Elle repousse les autres. C’est une alliée de taille pour vous alerter sur le fait que votre espace personnel n’est pas respecté, vous avez peut-être besoin d’espace, de solitude, de plus de liberté, ou encore de contact avec des amis/famille.

Est ce de la tristesse ?

Elle va vers le bas. La tristesse vous parle d’un deuil à faire, d’un passage et/ou d’une étape importante de votre vie qui est en train de se terminer. Elle demande à être accueillie et libérée pour retrouver ensuite un équilibre au quotidien.

De la peur ?

La peur fait faire un geste de repli. Elle est la pour alerter le corps d’un danger et donc d’une protection nécessaire. En cas de danger direct elle invite à la protection.

De la joie ? 

Elle vous pousse en avant et vous donne de l’élan pour faire les choses. C’est une émotions très agréable à vivre. 

Alors, reconnaissez vous le besoin relié a votre émotion ?

 

Et quand ça déborde quand même ? 

Dans ce cas, il est important de préciser que les émotions sont juste une énergie, un mouvement du corps qui a besoin d’être extériorisé.

Dans la société d’hier, il n’était pas commun de parler des émotions. Ou alors pour dire “va pleurer dans ta chambre”, “c’est pas beau d’être en colère”. Les enfants que nous étions ont appris à ravaler les larmes, la colère et la peur (parfois même la joie), car les proches ne supportaient pas ces “démonstrations”.

Quand les émotions n’ont pas pu s’extérioriser elles sont restées stockées dans le corps. Et parfois elles ressortent à des moments inattendus, voire inopportuns. C’est ce qui est observé lorsque des personnes s’emportent très vite dès qu’elles sentent une petite injustice. On parle dans ce cas de sentiments, c’est le cumul des émotions non exprimées qui ressortent à des moments inattendus.

Soit vous vous rendez compte de votre emportement qui n’est pas à la hauteur de ce qui vient de se passer, soit votre entourage vous le rapporte.

Dans les deux cas ce sont des indicateurs que vous avez peut-être besoin d’un accompagnement pour déchiffrer les émotions qui se mélangent et donc les besoins que vous n’arrivez pas à respecter.

 

Pour aller plus loin :

Comment repérer et nourrir ses besoins : Conseils de prévention en ACT

Voici les accompagnements proposés en lien avec les émotions : Formules Emotions

Lignes d’écoutes psychologiques gratuites : Lignes d’écoutes

Pin It on Pinterest

Share This